We are the association representing visual artists in Quebec

The only association legally mandated to represent all visual artists in Quebec

We are the association representing visual artists in Quebec

The only association legally mandated to represent all visual artists in Quebec

RAAV is the association that represents visual artists in Quebec

The mission of the Regroupement des artistes en arts visuels is the same as it has been for 30 years: to defend the social, economic and moral rights of visual artists in Quebec.

This mission is articulated around 3 major fields of action:

Represent: RAAV acts as the voice of visual artists before governments and opposition parties to advance the economic, social and moral interests of artists at national and provincial levels.
Support : RAAV supports the economic, social, moral and professional interests of artists, both collectively and individually, by providing legal advice.
Tool: RAAV provides artists with educational and information resources (training, model contracts, etc.), while helping them discover best practices, opportunities and issues in the visual arts milieu.

New law on the professional status of artists
The June 2022 reform of the Act respecting the professional status of artists in the visual arts, crafts and literature (R.S.Q., chapter S-32.01) now enables the RAAV to negotiate minimum working conditions and remuneration for its members and all visual artists.
While this law does not change RAAV’s mission, it does modify the rights and obligations of the only association representing visual artists.
It was therefore essential that this paradigm shift be reflected in RAAV’s new strategic plan and action plan.

Becoming a member of RAAV means benefiting from :

  • Representation of your interests in front of government authorities
  • Legal advice to protect your copyrights and other rights
  • Training and webinars to support your professional development
  • A toolkit with model contracts and advice covering all situations encountered by an artist
  • A platform where you can find calls for proposals and job offers.
  • The Serge-Lemoyne Fund: a financial helping hand in times of extreme financial hardship.

Become a member of RAAV now

Become a member of RAAV to enjoy membership benefits and be part of a professional association that defends your rights.

Become a member of RAAV

Our mandate and values that guide all our actions

Solidarity

RAAV believes in the power of solidarity between artists to mutually support our professional careers and aspirations, which is why RAAV campaigns for political decisions that protect the socio-economic interests of ALL artists.

Collaboration

By working together with other players in the cultural milieu, RAAV fosters collaboration, cooperation and concerted action for a united and structured visual arts sector.

Excellence

For three decades, RAAV has maintained its commitment to defending the rights of Quebec visual artists by encouraging excellence and rigor in the defending major issues as well as in supporting members.

Inclusion

In line with our mission, RAAV aims to be an inclusive space for visual artists ensuring that every voice counts and that every artist finds support and protection in Quebec's artistic area.

Inventiveness

Aware that RAAV represents a community of creative people, RAAV is developing its capacity to innovate, invent and rethink the solutions provided to protect the interests of visual artists.

Our team

Sylvain Faucher

Administrative Assistant and Personal Information Protection Officer

Write to Sylvain

Nathalie Dussault

Professional Development Coordinator

5148669906

Write to Nathalie

Board of Directors

Credit : Antoine Larochelle

David Farsi

Président
Biography

Après ses études en ébénisterie et en design d’intérieur à l’école Boule (Paris), David Farsi a développé une carrière d’artiste autodidacte. Influencé par son enfance en Afrique, ses nombreux voyages et sa formation en métier d’art, David s’est construit un univers personnel tel un véritable bestiaire surréaliste. Sa démarche l’a conduit à explorer diverses techniques d’expression comme la peinture, la sculpture, la mosaïque, le vitrail…. De ses explorations David a développé une expertise de la laque.

Reconnu comme spécialiste, ses années de créations parisiennes ont été prolifiques. David a fait de nombreuses expositions, participé à de nombreux salons et a remporté plusieurs prix.

Au début des années 2000, nourrir sa démarche impliquait pour David Farsi un changement d’espace. C’est à ce moment-là qu’il s’installe au Québec avec un projet en tête celui de travailler une nouvelle « matière » le pixel. De 8 ans de recherche, un projet est né, 1024 œuvres autonomes carrées comme autant de pixels pour composer une seule œuvre le Ko (Kilooctet).

Depuis une dizaine d’années Farsi a repris un travail plus traditionnel de peinture. Sa recherche le guide vers de nouvelles formes et l’exploration et le détournement de matériaux actuels. Son travail récent est marqué par un dessin linéaire et affirmé. Sa démarche le conduit à réfléchir à la complexité des rapports humains.

On retrouve ses œuvres dans plusieurs musées européens et parmi des collections publiques et privées dans le monde.

Élu à l’AGA de 2019, 2021 et 2023.

Credit : Antoine Larochelle

David Farsi

Président
Biography

Après ses études en ébénisterie et en design d’intérieur à l’école Boule (Paris), David Farsi a développé une carrière d’artiste autodidacte. Influencé par son enfance en Afrique, ses nombreux voyages et sa formation en métier d’art, David s’est construit un univers personnel tel un véritable bestiaire surréaliste. Sa démarche l’a conduit à explorer diverses techniques d’expression comme la peinture, la sculpture, la mosaïque, le vitrail…. De ses explorations David a développé une expertise de la laque.

Reconnu comme spécialiste, ses années de créations parisiennes ont été prolifiques. David a fait de nombreuses expositions, participé à de nombreux salons et a remporté plusieurs prix.

Au début des années 2000, nourrir sa démarche impliquait pour David Farsi un changement d’espace. C’est à ce moment-là qu’il s’installe au Québec avec un projet en tête celui de travailler une nouvelle « matière » le pixel. De 8 ans de recherche, un projet est né, 1024 œuvres autonomes carrées comme autant de pixels pour composer une seule œuvre le Ko (Kilooctet).

Depuis une dizaine d’années Farsi a repris un travail plus traditionnel de peinture. Sa recherche le guide vers de nouvelles formes et l’exploration et le détournement de matériaux actuels. Son travail récent est marqué par un dessin linéaire et affirmé. Sa démarche le conduit à réfléchir à la complexité des rapports humains.

On retrouve ses œuvres dans plusieurs musées européens et parmi des collections publiques et privées dans le monde.

Élu à l’AGA de 2019, 2021 et 2023.

Mathieu Deschênes

Vice président
Biography

Mathieu Deschênes est un artiste multidisciplinaire originaire de Montréal. Après s’être impliqué au sein de L’École de la Montagne Rouge pendant le printemps érable, il fonde, avec divers artistes, le collectif Les Mêmes-Cacaïstes lors de son baccalauréat en arts visuels à l’UQAM. Il crée, avec son groupe et en partenariat avec SOIR MTL, L’Espace des Mêmes, un lieu de diffusion alternatif à Montréal. Il y fait la rencontre de plusieurs musicien.n.es de l’industrie musicale montréalaise. Son parcours en arts visuels est marqué par plusieurs prix et distinctions et il termine sa Maîtrise en 2021 à l’université Concordia en Studio Art/Print Media.

Mathieu Deschênes oeuvre également sur la scène musicale émergente en temps qu’auteur-compositeur-interprète depuis 2008, ayant principalement travaillé au sein de divers groupes (Caviar d’Homme, Lionord, Kikipiss, Presqu’ïle, Faux Sommets, MOAB et Necklace). C’est à travers ces projets collaboratifs qu’il acquiert son expérience d’enregistrement et de scène, ( M pour Montréal, Mutek, Quai des Brumes, Esco, Galerie Beaverbrook).

Il fonde en 2019 l’École Jean-Léon Deschênes, une école d’art alternative qui réunit plus de cinquante artistes lors de retraites artistiques dans le Bas-Saint-Laurent.

Il fonde, en février 2021,  le label Club Découverte, une plateforme de diffusion de musique expérimentale basée à Montréal, dont la mission est de bâtir une communauté de musiciens oeuvrant sur la scène underground. Le tout dans le but de démocratiser la musique expérimentale et aider des artistes dans leur processus de création et de présentation.

Coopté le 7 septembre 2023.

Élu à l’AGA de 2023.

Avery Zhao-Djokic

Secrétaire-trésorière
Biography

Avery Zhao-Djokic est une artiste en peinture et sculpture. Elle a obtenu un baccalauréat en design de mode de la Grande Ecole ESMOD à Paris (École supérieure des arts et techniques de la mode). Pendant plusieurs années elle a travaillé comme styliste à Paris et à Montréal pour des marques internationales, ce qui l’a amenée à des voyages de recherche en Europe, en Asie et aux États-Unis.

Elle travaille actuellement à la Faculté des beaux-arts et à l’Institut Urban Futures de l’Université Concordia à Montréal, tout y en complétant un baccalauréat en arts plastiques.

Avery se produit en tant qu’artiste visuelle dans des festivals d’art et des concerts où elle crée des peintures en direct. En 2017 son projet de performance interdisciplinaire, Art Crush, a donné un spectacle au Bourgie Hall du Musée des beaux-arts de Montréal en collaboration avec Ensemble Caprice, un ensemble de musique baroque. Avery est inspirée par la collaboration entre diverses disciplines notamment les beaux-arts, les arts de la scène et le design. Au sein de son ensemble Art Crush, elle dirige des projets interdisciplinaires avec des artistes en arts visuels, des musiciens et des danseurs.

En peinture, elle s’inspire aussi bien de la peinture documentaire ou historique que des sujets futuristes. En sculpture, Avery cherche à interpréter les dynamiques entre l’homme – la machine et les sociétés urbaines. Elle communique ces idées en utilisant souvent des matériaux réactifs ou ‘intelligents’ et les techniques de la répétition, la gradation et le rythme. Ses sculptures sont généralement composées de pièces soigneusement conçues, de pièces de puzzle ou de formes répétitives qui se rejoignent en une seule forme. L’épopée, la nostalgie, le futuriste ou le fantastique sont également explorées dans ses œuvres.

Élue : AGA 2017, 2019, 2021 et 2023.

Secrétaire/trésorière : 18 juin 2018 au 17 juin 2019 et en 2021.

Credit : Richard Janda

Shelley Freeman

Administratrice
Biography

Originaire de Hudson Heights, au Québec, Shelley Freeman a suivi des études en arts plastiques et typographie à York University. Avant de déménager à Montréal en 1979, elle a travaillé pendant 2 ans chez Coach House Press à Toronto, puis a entamé une longue carrière comme travailleuse sociale en psychogériatrie. Ses obligations professionnelles ne l’ont pas empêchée de poursuivre en même temps des activités artistiques. En 1999, elle a obtenu son baccalauréat en arts plastiques de l’Université Concordia et est devenue membre du RAAV.

Depuis plus de 20 ans le travail artistique de Shelley se concentre sur l’interprétation des espaces vides que l’on retrouve dans les cavités naturelles telles que les grottes et les formations rocheuses, ainsi que dans les structures construites par l’homme, tels les tunnels et les mines abandonnées. L’inspiration visuelle pour ses peintures provient de photos qu’elle prend en faisant de la spéléologie et des randonnées. Sa fascination pour la dimension de la profondeur l’a également amenée à explorer l’univers sous-marin à travers son art. À ce jour, elle a exposé plus de 250 peintures et gravures sur ces deux thèmes, dans des expositions individuelles et collectives. Ses oeuvres font partie des collections publiques et privées à travers le Canada, ainsi qu’au Japon, en Australie, en Nouvelle-Zélande et aux États-Unis.

Shelley a été élue au conseil d’administration du RAAV en 2016 et occupe le poste de vice-présidente depuis juin 2019. Depuis 2017, elle représente le RAAV au conseil d’administration de CARFAC (Canadian Artists’ Federation/Fédération des artistes canadiens). Shelley est également membre d’ELAN (English Language Arts Network), et elle s’implique comme bénévole pour des événements culturels dans la communauté.

Lise Létourneau

Administratrice
Biography

Lise Létourneau est détentrice d’un certificat en arts plastiques de l’Université du Québec à Hull, d’un baccalauréat en Design de l’environnement de l’Université du Québec à Montréal et d’un diplôme de l’École des Beaux-Arts de Montréal.

Son travail se subdivise en deux pratiques distinctes mais complémentaires : d’une part, ses œuvres éphémères dont l’aboutissement s’est légèrement modifié depuis qu’elle habite tantôt la ville, tantôt la campagne; les installations in situ qu’elle exécute en campagne sont alors photographiées pour alimenter un travail qui, par après, se fera, en ville, à l’ordinateur. D’autre part, il y a ses œuvres textile et fibres qui sont diffusées lors d’expositions et d’événements collectifs tant au Québec qu’à l’étranger.

En 2011 elle reçoit une bourse du CALQ pour réaliser un projet d’eploration en Patagonie, dans le delta du Parana (Argentine) et dans le parc régional Kiamika (Haute-Laurentides, Québec). Le projet s’est échelonné sur trois ans durant lesquelles elle travaille avec Eliana Castro, José Carracedo et Wanda Campbell. Le résultat fut la réalisation d’une publication et la présentation de 3 expositions dont la dernière en septembre 2013 au prestigieux Museo Sivori de Buenos Aires,

Son travail en arts textiles, quant à lui, l’a amené à participer à trois événements internationaux: Triennale de minitextile d’AngersDe l’imaginaire au virtuel (1997-1998) (Musée du textile d’Heidelberg, Allemagne; Musée de l’Industrie de Trondheim, Norvège; Musée d’Angers, France); International Exhibition Flax 96- The same but different… (1996)  (Galerijoje Arka, Vilnius, Lithuanie); Biennale de miniature de Ville-Marie 2010. Une de ses œuvres  a fait l’objet de l’exposition  La Rencontre, Y Cyfarfod, The Meeting, Nitu Natshiskuataw. Cette exposition, en collaboration avec Diagonale, Centre des arts et des fibres du Québec, a été présenté à Cardiff au Pays de Galles. Et a par la suite fait l’objet d’une tournée dans plusieurs leux de diffusion au Québec. Depuis 1996, elle partage l’immense projet Roches nomades avec l’artiste Wanda Campbell.

Lise Létourneau est membre du conseil d’administration des Arts et la Ville depuis 2012 et a été présidente du Regroupement des artistes en arts visuels (RAAV) de 2007 à 2012. Elle est également membre artiste professionnel de Diagonale, Centre des arts et des fibres du Québec, dont elle a assumé la présidente jusqu’en 2006. Elle a été membre du conseil d’administration du Conseil de la culture des Laurentides de 1996 à 2004, présidente du Conseil des Arts Textiles du Québec de 1998 à 2002. De 2002 à 2007 elle a siégé, a titre de spécialiste, sur les comités de sélection pour la Politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement des bâtiments et des sites gouvernementaux et publics du Gouvernement du Québec.

Réélue AGA 2018, 2020 et 2022.

Secrétaire – septembre 2016 – mai 2018

Gaëtane Dion

Administratrice
Write to Gaëtane
Biography

Née en 1957 dans un petit village d’Abitibi, Gaëtane Dion vit différents déracinements géographiques avant de s’installer à Sainte-Catherine-de-Hatley en 2021. Ces déplacements additionnés à de nombreux voyages sur la planète marquent et métissent sa pratique en arts visuels. Dans la jeune vingtaine, après ses études collégiales en arts plastiques, elle s’expatrie au Sénégal pour accompagner son conjoint, mais aussi pour explorer le monde et déployer ses ailes. Ce séjour de deux ans en terre africaine suscite chez elle un intérêt pour les habits des Sénégalaises et leurs parures aux couleurs vives qui détonnent avec l’aridité du pays et la pauvreté de ce peuple fier. Là-bas, elle expérimente l’aquarelle et le batik et anime des ateliers d’arts plastiques pour les enfants de coopérants canadiens en plus de produire des illustrations pour un dispensaire de brousse. De retour au Québec, parallèlement à sa pratique, elle travaille dans le domaine de la presse écrite durant une trentaine d’années, d’abord à titre de graphiste, puis comme gestionnaire.

De 2000 à 2004, elle fait des études au baccalauréat en dessin et peinture à l’université Concordia, ce qui a pour effet de stimuler sa pratique et son engagement au sein d’organismes de diffusion des arts visuels en Montérégie. En 2009, elle choisit de se consacrer principalement à sa pratique en plus d’offrir des ateliers de création aux adultes.

Plus tard, une rencontre fortuite l’amène à s’intéresser de manière plus approfondie aux racines de sa pratique. Elle entreprend alors le programme de 2e cycle en Étude de la pratique artistique dispensé par l’UQAR, puis complète ensuite sa maîtrise en art à l’UQTR en 2020. Sa pratique multimédia (peinture, vidéo, animation 2D, estampe, microédition) se déploie autour de questionnements liés à l’intime, notamment l’apparence et la perception, l’identité et l’altérité. À travers ses observations et ses réflexions nourries par sa réalité quotidienne et onirique, elle se penche sur cette dimension où le visible et l’anodin invitent au dialogue avec l’invisible.

Depuis plus de 35 ans, sa trajectoire l’a amenée à présenter son travail au Québec, en France, en Espagne et au Texas lors d’expositions individuelles et collectives ou en galerie.

Elle a notamment été membre professionnelle de Culture Montérégie (2003-2021) ; membre cofondatrice de la Route des Arts du Richelieu (présidente, 2016–2018) ; membre du Comité de développement culturel à la MRC Vallée-du-Richelieu (2015-2018) ; membre cofondatrice du collectif Artistes de cœur (membre du C.A. 2009-2014) ; et membre du Parcours des Arts du Richelieu (membre du C.A. 2009-2012 et 2014-2015 ; présidente 2016-2017).

Enfin, elle est membre professionnelle du RAAV depuis 1997 ainsi que du Conseil de la culture de l’Estrie depuis 2021.

Élue : AGA 2021 et 2023.

Guy Lavigueur

Administrateur
Biography

Photographe professionnel depuis 1981

Artiste en art visuel depuis 1999

Admis à l’Académie royale des arts (RCA) en 2004 (CA 2010-2015)

Directeur photo/réalisateur depuis 2011

Travaillant en équipe ou en solo, en région urbaine tout autant qu’en zone éloignée.

Toutes ces années de pratique professionnelle l’ont amené d’est en ouest au Canada incluant l’Arctique, mais aussi ailleurs en Amérique, Europe, Asie et Afrique.

En 1999, il amorce le développement d’un volet « libre » artistique, il ajoute la vidéo en 2011.

L’essentiel de sa recherche d’interprétation du paysage est fait à partir de prise de vue aérienne.

Depuis son élection à l’Académie royale des arts du Canada, il a participé à plus de 35 expositions solos et de groupe tant au Canada qu’en France.

Formation
Dawson Institute of Photography, Montréal, promotion 1980

INIS, Montréal, montage vidéo

Coopté le 26 novembre 2018. Élu à l’AGA de 2019, 2021 et 2023.

Credit : © Jessica Garneau

Marie-Claude Plante

Administratrice non-artiste
Biography

Marie-Claude Plante est, avant tout, une entrepreneure culturelle inspirante, audacieuse et innovante.

Elle cumule un parcours professionnel de vingt-cinq ans comme conceptrice graphique, en publicité et communication au sein d’agences sherbrookoises. À ce titre, elle connaît très bien les besoins communicationnels inhérents au monde des affaires. Elle a fait une incursion en formation professionnelle où elle a enseigné l’infographie.

En parallèle, elle obtient un diplôme de deuxième cycle en pratique artistique actuelle de l’Université de Sherbrooke et détient deux certificats de premier cycle en arts visuels et en études de formations pédagogiques.

Ses valeurs sociétales l’amènent à s’engager au conseil d’administration du Centre culturel d’arrondissement Le Parvis à Sherbrooke, dont elle assure la présidence entre 2017 et 2020. Son engagement se poursuit sur le CA de PESOT — organisme de création.

Ses connaissances du milieu des affaires et de celui des arts l’amènent à créer un ambitieux projet qui vise le maillage de ces deux secteurs d’activité. Le projet est incubé chez Espace-inc, accélérateur d’entrepreneurs.

En décembre 2019, Marie-Claude Plante fonde son organisme d’économie sociale De cause à effets qui utilise les marqueurs de l’innovation sociale et se consacre à tisser des liens pérennes entre artistes et gens d’affaires.

Depuis 2021, elle est membre du Pôle d’entrepreneuriat collectif de l’Estrie et fait partie du Comité entrepreneurs du QG du pôle de l’entrepreneuriat et du développement économique de la Ville de Sherbrooke. Depuis 2022, De cause à effets est reconnu au Conseil des arts du Canada comme organisme inter-arts.

Cooptée le 27 juin 2022. Élue à l’AGA de 2022 et 2023.

Thérèse Nadeau

Administratrice
Biography

Née à Edmundston, Nouveau-Brunswick et Montréalaise depuis sa jeune adolescence, le parcours de Thérèse Nadeau oscille entre un désir sincère de se mettre au service de l’humanité et celui de développer son talent artistique.

Sa formation se bâtit au fil du temps : un DEC en techniques de graphisme au CÉGEP du Vieux-Montréal (1973-1976), un baccalauréat en arts plastiques à l’Université du Québec à Montréal (1987-1991), et finalement un DEC en techniques de muséologie au Collège Montmorency de Laval (2002- 2006).

Afin d’assurer sa subsistance, elle exerce comme graphiste au sein de maisons de design telles que Guillon, Smith, Marquart et Raymond Bellemare, entre autres, et comme illustratrice auprès de maisons d’édition. Durant près de 20 ans, ses talents artistiques l’amènent à réaliser les vitrines et la présentation des produits en boutique du Musée des beaux-arts de Montréal.

En 1969, attirée par l’humanitaire, elle devient coopérante auprès d’une école de brousse en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Elle y restera trois ans. De 1981 à 1984, elle œuvre auprès d’un organisme d’aide interpersonnelle à Boston, un travail d’équipe très formateur.

Mais c’est à Montréal, durant ses études à l’UQAM, que, saisie par l’ampleur de la vulnérabilité des personnes itinérantes, elle en imprègne sa pratique artistique qui produira des œuvres picturales de grandes dimensions dont les thèmes questionnent sa perception de la vie, de sa fragilité, en somme sa préoccupation socio-culturelle de la marginalité. Sa participation ponctuelle, 2007-2017, avec l’organisme ATSA pour l’événement État d’urgence lui aura permis un contact plus rapproché avec les personnes itinérantes.

Sa démarche artistique privilégie la matière acrylique polychrome sur toile et papier vélin. Afin d’accentuer les conditions de dénuement de l’itinérance, elle explore la monochromie, le graphite sur papier vélin marouflé sur des supports de bois. Ses œuvres se présentent sous forme de séries.

Sa pratique artistique s’échelonne sur plus de trente ans principalement en peinture et entrecoupée d’une production en dessin, en techniques mixtes et en installation. Elle a participé à des expositions collectives et solos à travers le réseau des Maisons de la culture de Montréal, des Centres d’exposition de Repentigny et d’Edmundston, N.B. Ses œuvres ont fait partie de la Galerie Vente et location du Musée des beaux-arts de Montréal et se retrouvent aux États-Unis et en Norvège, dans des collections privées de Montréal et dans celle de la Bibliothèque nationale du Canada.

Elle est membre professionnel du RAAV depuis 2000.

Lorraine Beaulieu

Administratrice
Biography

Son arrivée dans le monde professionnel des arts visuels se situe au début de sa quarantaine. Avant sa carrière artistique, Lorraine Beaulieu sculptait cette matière très organique que sont les cheveux : elle a été entrepreneure dans ce domaine d’activités de services à la personne et enseigné ce métier pendant plus de trente ans. C’est à la mi- trentaine qu’elle a commencé ses études en arts plastiques en alternant avec ses activités en coiffure. Après un certificat en enseignement, elle a obtenu un baccalauréat en arts plastiques à l’UQTR en 2003 et une maîtrise en arts visuels de l’Université Laval à Québec en 2009.

Ses premières reconnaissances par les pairs ont été une exposition dans un lieu professionnel en 2000 et l’obtention d’une première bourse du CALQ en 2002. Les intentions qui soutiennent sa production artistique se déclinent à travers de multiples matériaux, médiums et stratégies artistiques ; elle est une artiste multidisciplinaire qui travaille le 2D comme le 3D. Toutes ses réalisations convergent vers ses préoccupations environnementales au sujet de l’eau principalement et plus largement, vers l’expression du lien des humains avec la nature. L’utilisation fréquente de matériaux issus de la récupération, tel que des bouteilles d’eau en plastique vides, des magazines périmés, des papiers journaux, des parapluies, etc., est récurrente. Ces choix de matériaux, sortis de leur existence de déchet et insérés dans des œuvres d’art, s’inscrivent dans le mouvement du « surcycling » et vient souligner le fait que tout est interconnecté; ce qui se passe sur une partie de la planète aura tôt ou tard des répercussions ailleurs sur l’ensemble de l’écosystème terrien. Ses réalisations artistiques sont quelquefois participatives où elle invite des communautés à recueillir des bouteilles d’eau vides en plastique par exemple. L’utilisation d’objets du quotidien rend son travail accessible. En 2007, son expérience lors d’une résidence artistique en Antarctique a fortement imprégné son engagement artistique et sa conviction de contribuer par son travail de création, à mettre en évidence la dégradation du climat et de ses conséquences sur les humains. Son travail a été diffusé au Québec et dans plusieurs pays d’Amérique et d’Europe, en Égypte et en Chine.

Entre 2015 et 2022, Lorraine Beaulieu a occupé le poste de responsable de la Galerie d’art R3 de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Ce travail de gestionnaire culturelle lui a permis d’acquérir une bonne expérience du milieu des arts visuels québécois et canadien. Elle a aussi été responsable de la collection d’œuvres d’arts de l’UQTR. À plusieurs reprises depuis le début de sa carrière artistique, elle a réalisé des commissariats d’expositions et d’évènements de performances artistiques dont « La performance comme espaces de rencontres I, II et III ».

Cooptée le 7 septembre 2023.

Élue à l’AGA de 2023.

Justine Basson

Administratrice non-artiste
Biography

Stratège numérique senior, avec plus de 10 ans d’expérience au sein tant d’entreprises d’envergure internationale comme de petites structures. Après avoir vécu et travaillé à Paris, Barcelone et Shanghai, Justine Basson a choisi de poser ses valises à Montréal en 2017.

Elle est passionnée par la manière dont les nouvelles technologies transforment et améliorent notre quotidien. Elle a développé une solide expertise en marketing et communication, avec une spécialité dans la gestion de projets numériques. Elle a notamment piloté la refonte de l’écosystème numérique et le positionnement stratégique de contenus de la marque Bonjour Québec pour le compte du Ministère du Tourisme du Québec.

Cooptée le 7 septembre 2023

Élue à l’AGA de 2023.

Credit : Antoine Larochelle

David Farsi

Président
Biography

Après ses études en ébénisterie et en design d’intérieur à l’école Boule (Paris), David Farsi a développé une carrière d’artiste autodidacte. Influencé par son enfance en Afrique, ses nombreux voyages et sa formation en métier d’art, David s’est construit un univers personnel tel un véritable bestiaire surréaliste. Sa démarche l’a conduit à explorer diverses techniques d’expression comme la peinture, la sculpture, la mosaïque, le vitrail…. De ses explorations David a développé une expertise de la laque.

Reconnu comme spécialiste, ses années de créations parisiennes ont été prolifiques. David a fait de nombreuses expositions, participé à de nombreux salons et a remporté plusieurs prix.

Au début des années 2000, nourrir sa démarche impliquait pour David Farsi un changement d’espace. C’est à ce moment-là qu’il s’installe au Québec avec un projet en tête celui de travailler une nouvelle « matière » le pixel. De 8 ans de recherche, un projet est né, 1024 œuvres autonomes carrées comme autant de pixels pour composer une seule œuvre le Ko (Kilooctet).

Depuis une dizaine d’années Farsi a repris un travail plus traditionnel de peinture. Sa recherche le guide vers de nouvelles formes et l’exploration et le détournement de matériaux actuels. Son travail récent est marqué par un dessin linéaire et affirmé. Sa démarche le conduit à réfléchir à la complexité des rapports humains.

On retrouve ses œuvres dans plusieurs musées européens et parmi des collections publiques et privées dans le monde.

Élu à l’AGA de 2019, 2021 et 2023.

Alliances and concerted actions

In order to best represent the interests of the artistic profession and to ensure an effective and continuous presence with the public and governmental authorities that govern the practice, RAAV cultivates concerted and collaborative work with the parent associations and organizations of the artistic milieu.

By rallying all the players in the milieu around common objectives, we give ourselves the means to advance on important issues, we demonstrate the strength and solidarity of the milieu and can unequivocally affirm that we are the voice of visual artists.

List of allied organizations

Stay informed

Would you like to receive our communications? Stay informed and subscribe to our mailing list. *

* NOTE: RAAV members automatically receive electronic communications by email. It is not necessary for them to subscribe to the mailing list.