Nos membres, notre fierté
Recherchez parmi nos 1604 membres

Filtrer les membres

Page 2 de 3
Photo de Jacinthe Tétrault

Jacinthe Tétrault

Membre professionnel
Art numérique, Dessin, Estampe, Installation, Photographie
Vis et travaille à Montréal. L’artiste explore des sujets en lien avec le territoire tel que sa transformation, son histoire et la relation entre l’Homme et la nature. Elle privilégie la recherche en art imprimé : collagraphie, monotype, la réalisation d'oeuvre collaborative,  ainsi que le dessin, la photographie et les mixtes médias.
Voir la fiche
Photo de José Dupuis

José Dupuis

Membre professionnel
Arts de la fibre, Autres, Collage, Dessin, Illustration, Installation, Peinture, Performance, Photographie, Sculpture, Vidéo d’art
Artiste interdisciplinaire, José Dupuis s'intéresse aux mécanismes de la psyché dans la construction de la représentation du corps et du féminin.
Voir la fiche
Photo de MC Larivière

MC Larivière

Membre étudiant
Art numérique, Arts de la fibre, Dessin, Installation, Média électronique et numérique, Sculpture, Vidéo d’art
Depuis plusieurs années, j'œuvre dans le but de développer et de traduire mes connaissances en costumes de scène vers l’ère des opérations numériques. Je suis dotée d'une énorme créativité quand vient le temps de jumeler les nouvelles technologies aux beaux-arts.
Voir la fiche
Photo de Morgan Legaré

Morgan Legaré

Membre professionnel
Art numérique, Installation, Sculpture
Natif de Trois-Rivières, Morgan Legaré vit et travaille à Montréal. [...] C’est en 2020 que l’artiste présentera sa première exposition solo à la Galerie Laroche/Joncas et en 2021 où il se joindra à CIRCA art actuel à titre de membre actif. Depuis, il a fait don de plusieurs œuvres à des organismes tel que Les Impatients pour leur initiative Parle-Moi d’amour. Vous pouvez aussi retrouver son travail dans la collection Majudia, d'Ubisoft Montréal ainsi que dans plusieurs autres collections privées.
Voir la fiche
Photo de Guez

Guez

Membre associé
Sculpture
Nathalie Guez est née en France en 1968. Diplomée en architecture, elle créait déjà du mobilier pour sa passion Arrivée à Montréal en 2004, Nathalie choisi d'exprimer son questionnement sur l’identité par le médium des chaises, qu’elle appelle: “Les chaises portraits”. En 2010, son travail est exposé au Musée d’Art Contemporain de Montréal, puis, en 2011-2012 ses oeuvres sont sélectionnées par la galerie William Zimmer et sont présentées aux SOFA show (Sculptural Objects and Functional Art) à New York, Santa Fé et Chicago et à Art Palm Beach. Elle reçoit une bourse de la SODEC pour participer au salon du ICFF (International Contemporary Fine Furniture) et est membre du “Furniture Society” En 2015 pour 3 années consécutives, Nathalie est Membre du jury pour la sélection d’artistes exposants à la galerie du Victoria Hall à Westmount, et membre du jury pour les projets de finissants de l’Université Concordia. En 2016, L’oeuvre “Myriam”, est intégrée à la collection permanente de l’hopital Hadassah en Israel. En 2019, elle est lauréate d'un concours d’Art du Carré Westmount. Aujourd’hui ses oeuvres se retrouvent chez de nombreux collectionneurs privés au Québec, au Canada, en Amérique du Nord, en Europe, jusqu’en Indes. C’est à partir de 2016 que Nathalie s’éloigne des chaises et du mobilier pour étudier la céramique pendant 4 ans au centre des Arts Visuels de Westmount. Grace à ce rapprochement de la terre, se crée le lien entre l’argile - la matière, les mots- les ondes, et s’ouvre à elle, l'univers de rêves que propose la physique quantique.
Voir la fiche
Photo de Patricia David

Patricia David

Membre professionnel
Autres
Je suis originaire d’Argentine. Je quitte mon pays à cause de la situation politique difficile qui y prévaut dans les années 80 pour m’installer à Montréal. Je fais des études en Sciences sociales et en Arts visuels à l’UQÀM. Après avoir travaillé dans le domaine de la bijouterie, je me donne un nouveau défi : la mosaïque, un médium qui me permet d’exprimer ma créativité et d’apprivoiser la lumière sous toutes ses formes. Depuis, je crée des pièces inspirées de différentes thématiques qui me tiennent à cœur, à savoir les femmes et leur situation sociopolitique ainsi que l’environnement et l'imagerie infantile. Ma pratique artistique s’articule autour des notions de lumière et de transparence. J’emploie le verre de manière non traditionnelle pour créer des mosaïques qui se présentent comme des tableaux lumineux. Dans la lignée de l’artiste Eric Wesselow (1911-1998), verrier et aquarelliste, je crée des tableaux à l’aide de fines lamelles et d’éclats de verre. Leur superposition ajoute ainsi des textures et captent la lumière. À travers la transparence du verre se révèle l’image. Ainsi l’œuvre se dévoile.
Voir la fiche
Photo de Trina Slapcoff

Trina Slapcoff

Membre professionnel
Peinture
Sixties Scoop Survivors in Portrait by Trina Slapcoff The project consists of portraits that have been prepared in the first project financed by CALQ in 2019 and that were successfully shown in an art gallery in Montreal named Gallery Espace. The artist received media coverage and is still creating many more portraits and has moved on to more watercolors, drawings, and oils paintings on canvas. The pieces that have been created need to be framed to be shown in galleries. There is interest from the Atwater library to show the pieces for one year's time and there will be research done to find other venues to show the project and the works. The work is already being shown in online by the artist (https://indigenouscree.wordpress.com), but in a rudimentary way on the website included on the information page about the artist in this file. There is the format of a book compilation of the images that has been printed to show how the images look in a book format. In the first show the artist sold 20 calendars with her work included in them, and two portraits and one watercolor. Since then, the artist has sold one other portrait of Joseph Naytahow, the Indigenous actor, medicine man, and storyteller who also took part in the event at the Atwater library. The library figures in the backdrop of the art piece. Ces images représentent une partie d’une collection des 25 portraits qui ont été préparés dans le cadre de la première partie d’un projet financé par le CALQ en 2019 et qui ont été montrés avec succès dans Galerie Espace. Le projet comprend des portraits des individues autochtones parmi les 100 000 qui sont des survivants d’un procès élimination systématique (des années 1960 jusqu’à présent), de l’effort politique du gouvernement à assimiler les personnes autochtones, par le phénomène de prenez les enfants de leurs communautés et de les fasses faires adoptés dans les familles blanc et « européen ». Environ 50+ personnes ont donné droit à Trina pour utiliser leurs images et de les représenter. On a souvent dit à Trina Slapcoff que son art avait un style attrayant. Son objectif est de représenter des images des individues autochtones. Ella a déjà montré ses œuvres trois fois à Montréal, à Saint Jean sur le Richelieu, dans le festival de théâtre Infringement! de Montréal dans le secteur du Plateau, et à l'Université Concordia avec d'autres étudiants autochtones dans une exposition d'art intitulée « Je suis un Indien! » On peut voir les œuvres en ligne ici : https://indigenouscree.wordpress.com. PRESS FILE Sixties Scoop Survivors in Portrait, Dec. 24-Dec. 31, Self-curated show 2019 coverage of the show https://www.aptnnews.ca/national-news/60s-scoop-survivor-opens-exhibit-inmontreal/ Retrieved January 28, 2021 indigenouscree.wordpress.com - Trina's thoughts – A site ...https://indigenouscree.wordpress.com A site to post artwork of mainly pieces that belong in a project about 60’s Scoop Survivors
Voir la fiche

Devenez membre du RAAV dès maintenant

Devenez membre du RAAV pour profiter des avantages aux membres et faire partie d'une association professionnelle qui défend vos droits

Devenir membre

Restez informé

Vous souhaitez recevoir nos communications? Restez informé et inscrivez-vous à notre liste d'envoi. *

* NOTE : Les membres du RAAV reçoivent automatiquement les communications électroniques par courriel. Il n'est donc pas nécessaire pour eux de souscrire à la liste d'envoi.