Nos membres, notre fierté
Recherchez parmi nos 1747 membres

Filtrer les membres

Page 1 de 2
Photo de Ani Müller

Ani Müller

Membre professionnel
Autres, Collage, Dessin, Illustration, Installation, Peinture, Photographie
Née à Montréal, Ani Müller déménage dans la municipalité de Batiscan en Mauricie. Elle peint depuis l’âge de huit ans. Diplômée en arts plastiques du CÉGEP de Joliette et bachelière en création de l’Université du Québec à Montréal. Ses expositions solos au Canada (Repentigny, Montréal, Vancouver), en Allemagne (Berlin, 2003) et en France (2004 et 2007), ont été récompensées par la médaille de l’Assemblée Nationale du Québec en 2008 en impliquant sa communauté dans son art. En 2018, elle reçoit le prix d’arts visuels des Grands-Prix Desjardins de Lanaudière. En 2019, Ani Müller reçoit le prix Ambassadrice Télé-Québec des Grands-Prix Desjardins de Lanaudière.
Voir la fiche
Photo de Anick Loisel

Anick Loisel

Membre professionnel
Art numérique, Collage, Peinture, Photographie
Artiste multidisciplinaire gaspésienne, Anick Loisel a fait des études en lettres, en communications et en cinéma. En constante recherche évolutive, elle a suivi plus de cinquante formations au cours des vingt dernières années. Elle utilise la peinture, les encres, les techniques mixtes, le monotype et les collages papier et numériques dans sa pratique en photographie, ainsi que l’écriture poétique, la prose et la chanson. Elle a à son actif onze expositions en solo et douze collectives. En 2021, elle a publié deux webzines sur les artistes gaspésiens et la créativité, sous le nom de Territoire. Puis en 2022, elle a offert une formation de 5 mois à un groupe d'élèves de 5e secondaire, qui a abouti à une exposition virtuelle. Elle prépare actuellement une grande exposition collective (avec 15 artistes) pour l'automne 2022, où l'art visuel rejoindra la littérature.
Voir la fiche
Photo de Audrée Wilhelmy

Audrée Wilhelmy

Membre professionnel
Art numérique, Arts de la fibre, Collage, Dessin, Estampe, Illustration, Installation, Intervention et processus, Média électronique et numérique, Performance, Photographie, Vidéo d’art
Dans ses oeuvres, Audrée Wilhelmy met en relation la femme et le territoire, cherchant dans l'usure des corps, des objets et des lieux une forme d'émancipation. Ses explorations récentes dans les domaines des arts textiles et du papier, de la gravure, du livre d'artiste et de l'impression artisanale, témoignent d'un processus où les matières premières servent à célébrer la souveraineté des femmes et de la nature.
Voir la fiche
Photo de Christyna

Christyna

Membre associé
Art numérique, Collage, Dessin, Peinture, Photographie, Vidéo d’art
Chaque projet, chaque personne, chaque sillon de ride est une histoire, un souvenir, un voyage. En images, je raconte.
Voir la fiche
Photo de Émilie Léger

Émilie Léger

Membre professionnel
Art numérique, Collage, Illustration
Émilie Léger est artiste en arts visuels, illustratrice professionnelle et travailleuse culturelle.
Voir la fiche
Photo de Arthur Desmarteaux

Arthur Desmarteaux

Membre professionnel
Art numérique, Collage, Dessin, Estampe, Installation, Média électronique et numérique, Peinture, Performance, Photographie, Vidéo d’art
Arthur Desmarteaux est un artiste adisciplinaire originaire de Montréal qui s'est d'abord spécialisé dans les arts imprimés. Il s'intéresse autant aux techniques traditionnelles qu'aux nouvelles technologiques numériques pour créer des oeuvres hybrides et empreintes de liberté, inspirées par la nouvelle figuration, les romans graphiques et le cinéma d'animation. Ses oeuvres ont été exposées tant au niveau national qu'international au cours de vingt dernières années et il collabore régulièrement avec l'artiste des nouveaux médias Allison Moore pour créer des vidéoclips, des oeuvres d'art public et des pièces de théâtre de marionnettes, entre autres. Vous pouvez voir des images de ses oeuvres sur son site : arthuro.ca
Voir la fiche
Photo de Giuseppe MASIA

Giuseppe MASIA

Membre étudiant
Art numérique, Collage, Installation, Média électronique et numérique, Performance, Sculpture
Originaire de Sardaigne en Italie, c’est à Bruxelles, qu’il grandit et fera ses études en arts visuels à l’École de Recherche Graphique. En 2023, il arrive à Montréal pour poursuivre une deuxième maitrise à l’UQAM en arts visuels et médiatiques. Sa pratique artistique est pluridisciplinaire, 
elle s’inclut dans des champs tels que le design graphique, la sculpture, les arts sonores et 
de l’espace.
Voir la fiche
Photo de Lise des Greniers

Lise des Greniers

Membre associé
Collage, Peinture
Les révélations de l'inconscient sont cryptées dans l'allégorie citation de Lise des Greniers, M.A. Nous échangions sur la création artistique et d'histoire de l'art, autour d'une bouteille d'alcool artisanal que Lise avait achetée en Suisse, lors d'un voyage de recherche en arts visuels. Il n'y a pas d'âge pour faire l'expérience du monde et des choses en général. Mais jusqu'à quel niveau de vécu faut-il pour se sentir prêt à coucher sur toile ses pulsions les plus profondes ? Peut-être que les bons peintres sont ceux qui ont le plus voyagé, fût-ce intérieurement ... Je découvris au fur et à mesure de nos discussions une personnalité aux facettes complexes, toute dévouée à son art, fascinée par la beauté (au sens platonicien du terme), mais aussi débordante d'énergie et d'une très grande volonté. Il est vrai que l'art contemporain est un domaine frileux au Québec. Lise des Greniers peut se targuer d'un parcours atypique. Enfant adoptée à l'âge de trois mois, elle développa un intérêt précoce pour le ballet classique et la musique classique, au grand dam de ses parents qui auraient préféré un style populaire. Afin qu'ils acquiescent à sa demande, elle leur confie qu'elle est incapable de danser et de jouer autre chose, elle n'a que 6 ans à l'époque. À l'âge de 23 ans, elle obtient une maîtrise en sciences politiques à l'Université d'Ottawa (qu'elle fit en 10 mois). Elle devint conseillère politique et adjointe à la députation à l'Assemblée Nationale. L'investissement au sein de la communauté fut toujours au centre de ses préoccupations. Ce parcours, où l'approche sociale fut aussi importante que l'humanisme le plus élémentaire, a poussé Lise à s'intéresser à l'Humain comme mécanique à appréhender. Cette dernière approche lui fit entamer des études de maîtrise en sciences religieuses à l'Université Laval. Par la suite, à son retour à Granby, elle est élue conseillère municipale. Sa détermination pour la protection du patrimoine architectural lui fit réussir à mettre à l'abri des intempéries le sarcophage et le masque de la fontaine du masque grec ainsi que la création du premier trajet patrimonial. De surcroit, en réponses ses revendications le conseil municipal accepte la création d'une politique culturelle. Par la suite, elle fut nommée par décret en conseil, signé par madame Michaëlle Jean gouverneure générale du Canada, administratrice-dirigeante au conseil d'administration du Musée Canadien de la Nature à Ottawa. Mais tout ne s'arrête pas là, elle fit un cursus de 6 ans d'étude en psychanalyse clinique à l'École Freudienne du Québec. C'est suite à cette formation, qu'elle a radicalement changée de courant artistique. Dorénavant, son talent ne lui suffit pas, alors depuis 2021, elle est aux études supérieures à la faculté des arts de l'Université du Québec à Montréal en préparation d'une maîtrise en histoire de l'art. Simultanément, Lise poursuit sa carrière d'artiste-peintre. Sa formation en psychanalyse lui permet d'offrir aux artistes des consultations leurs permettant d'approfondir leur démarche artistique et de développer leur profil d'entrepreneur. Au premier regard ses oeuvres sont une pure abstraction, mais un oeil averti décèle tour à tour le deuxième niveau de représentation, les détails du tableau permettant d'y déceler des figures riches en symbolisme. L'artiste fut toujours fascinée par le symbole, le signifiant et son allégorie. Son oeuvre est parsemée d'indices à suivre pour comprendre sa pensée et les ramifications de son esprit créatif. Parmi ses domaines de prédilections, la mythologie reste un important dominateur commun. Ce lien, qui remonte à Freud lui-même, la pousse à s'intéresser aux racines de l'Homme. L'oeuvre de Lise attire l'attention sur un héritage commun qui, de tout temps, a exercé une influence indirecte sur le public. Du Minotaure du mythe de Thésée jusqu'à son portrait d'aristocrate en passant par ses paysages de landes et de rivières, nous assistons à la mise à plat d'une abstraction en construction. À travers ses voyages et ses expériences successives, Lise peut se targuer d'un certain universalisme. Suite à la construction mentale du sujet de l'oeuvre, l'artiste donne une place à l'interprétation et au récit personnels et singulier du spectateur. La variété des matériaux utilisés pour ses oeuvres et l'irrégularité des traits laissent pourtant craindre un chaos et une perte de repères. Quid cet Océan infranchissable ou de cette cruelle Méduse, tous deux prêts à anéantir l'inconscient qui se risquerait à les défier ? De cet ce Bel l'oiseau sur l'épaule de l'homme qui marche rapidement ou de La jeune fille au bâton qui évoluent envers et contre tous, vers un avenir incertain ? Et enfin de ce Châtelain guindé et orgueilleux qui semble offrir un regard dédaigneux aux obstacles autrefois si terrifiants de la jeunesse ? Lise n'a aucunement l'intention de se revendiquer d'un quelconque grand maître à penser ou d'un courant connu. Pas question ici de pasticher tel ou tel artiste renommé. La création de Lise se caractérise par sa grande modestie, sans que cela s'apparente à de l'autosatisfaction abusive, l'artiste abhorrant trop la médiocrité pour ne pas approfondir ses expériences. La créativité ne doit donc pas être le monopole des grands centres urbains et l'artiste local doit avoir voix au chapitre. Envoler, avec son format atypique (15 cm x 122cm) donne un aperçu d'une recherche d'originalité. Ces dimensions témoignent d'une insatiable volonté de démarcation. L'oeuvre de Lise n'est pas simplement une synthèse de ses différentes expériences ou de ses sensibilités philosophiques. Si elle emprunte une symbolique évidente, elle reste avant tout une voie de libération de l'inconscient. Un auteur comme André Malraux tissait d'étroits liens entre la culture et la psychologie humaine. Selon lui, la culture est une manifestation de la psychè d'une population, mais demeurerait un élément à conquérir à mesure que l’état d'esprit du spectateur change au fil des siècles. L'art lui-même comme manifestation culturelle n'échappe pas à la règle. Lise des Greniers semble avoir compris cette analogie, en mixant nos instincts primitifs à une oeuvre en constante évolution, dont l'apparence familière ne doit pas nous tromper. Si une oeuvre est effectivement un élément à reconquérir encore et encore, il est du devoir de l'artiste de nous laisser au moins une piste pour arriver à en venir à bout. Lise a recours à une symbolique subtile et à une allégorie personnelle, mais incontournable, et ainsi nous aider à y voir plus clair.
Voir la fiche
Photo de Maïka Slimani

Maïka Slimani

Membre associé
Collage, Dessin, Estampe, Installation, Peinture, Performance, Photographie, Sculpture, Vidéo d’art
Malika a baigné depuis son enfance dans un milieu d’arts au contact de son frère ainé Ray Slim, lui-même artiste peintre. Un artiste qui a énormément influencé ses créations. Créations qui vont du semi-figuratif à l’abstrait.
Voir la fiche
Photo de Marven

Marven

Membre professionnel
Collage, Dessin, Illustration, Peinture
À travers mon art, j’exprime ce qui est vu comme étant différent et je dénonce la façon de certains face à cette différence. Dessiner m’aide à découvrir qui je suis et à travailler sur l’acceptation de ma condition. L’enfance, la scoliose et la dysphagie sont mes sujets de prédilection. Mes œuvres abordent l’isolement que me fait subir ma peur d’être jugé. Elles traitent aussi de ma timidité dû à mes troubles de langage et à mes lacunes de compréhension. Enfin, d’autres parlent du déplacement de l’axe de mon corps qui me donne une autre perspective du monde. Une tige de métal est parfois attachée aux colonnes vertébrales de mes personnages, en allusion aux chirurgies subies dans mon passé. Mes influences sont une rencontre entre l’abstraction de Basquiat et les autoportraits de Frida Khalo, où l’on voit sa souffrance cachée sur des couleurs vives. Par ma peinture, je cherche à montrer des corps atypiques dans un milieu souvent dominé par des images de corps standardisés. Je cherche à sensibiliser le public à collaborer à ce que les personnes qui partagent ma condition se reconnaissent et à promouvoir leur empowerement. J’exprime le droit d’appartenance de leurs corps dans l’espace et leur désir d’existence, non comme une différence, mais comme la norme. Il s’agit là d’une forme de résistance, face aux codes de l’apparence et des standards de beauté. Les visages présentés dans le cadre de cette exposition ont la forme d’un masque, qui représente pour moi un symbole de résistance. Les personnages sont des minorités visibles qui tentent, par la représentation du masque, de s’accepter et de ressortir de l’ombre.
Voir la fiche
Photo de Sendy-Loo Emmanuel

Sendy-Loo Emmanuel

Membre professionnel
Action, intervention et processus, Art numérique, Collage, Intervention et processus, Peinture, Performance
Sendy-Loo Emmanuel, artiste, travailleuse culturelle et entrepreneure, elle explore l’art visuel et la danse qu’elle incorpore dans ces oeuvres afin de créer une approche d’art et de mouvement. Actuellement doctorante en communication, elle détient également des diplômes en infographie, un bac administration des affaires et un MBA conseil en management. En 2020, Elle fonde l’organisation WECAN, qui soutient des initiatives artistiques pour les artistes afrodescendantes.
Voir la fiche
Photo de Virginie Maltais

Virginie Maltais

Membre professionnel
Action, intervention et processus, Collage, Fresque et murale, Illustration, Peinture, Vidéo d’art
Fondatrice du mouvement Québec Collage, Virginie Maltais détient un baccalauréat en arts de l’Université de Montréal. Elle a participé à de nombreuses expositions au Québec et l’internationale, notamment en France et en Pologne. Elle a rédigé des articles pour le magazine Kolaj Magazine, elle est aussi médiatrice culturelle indépendante.
Voir la fiche

Devenez membre du RAAV dès maintenant

Devenez membre du RAAV pour profiter des avantages aux membres et faire partie d'une association professionnelle qui défend vos droits

Devenir membre

Restez informé

Vous souhaitez recevoir nos communications? Restez informé et inscrivez-vous à notre liste d'envoi. *

* NOTE : Les membres du RAAV reçoivent automatiquement les communications électroniques par courriel. Il n'est donc pas nécessaire pour eux de souscrire à la liste d'envoi.