Crédit photo : Tous droits réservés Danielle Chapleau

Danielle Chapleau détient une première formation académique en géographie et en géomorphologie.  Après avoir complété un baccalauréat en arts plastiques (2004) et une maîtrise en arts visuels (2007), elle poursuit actuellement des études doctorales en arts visuels et arts de la scène à l’Université Laval de Québec. Elle partage son temps entre sa pratique artistique, sa recherche création et l’enseignement des arts.

 

Au cours des ans, elle a réalisé plusieurs expositions individuelles au Québec, au Mexique et participé à diverses expositions collectives en Europe (Belgique, Espagne, France, Hollande, Italie). Elle est récipiendaire de plusieurs bourses, prix et mentions dont la prestigieuse Bourse d’Études supérieures du Conseil national de la recherche en sciences humaines du Canada. Plusieurs résidences à México l’ont mise en contact tant avec le passé précolombien qu’avec les artistes contemporains de ce pays. En fait, sa collaboration avec des artistes mexicains n’a fait que gagner en intensité depuis un stage de trois mois réalisé en 2005 au très réputé Centro Nacional de las Artes du Mexique.  À titre d’artiste invitée, elle participa notamment en 2007 à la 35e édition du Festival internacional de las Artes Cervantino à Guanajuato.

 

Elle poursuit dans sa démarche une vaste réflexion sur la trajectoire humaine et associe cette forme d’archéologie de l’âme à une préoccupation constante pour  l’authenticité des matériaux. Sa peinture où dominent les couleurs des pigments et des terres naturelles reste son ancrage premier et sa pratique, profondément inscrite dans la transdisciplinarité et la transculturalité, évolue entre le Québec et le Mexique. Sa recherche actuelle porte sur une fine observation de la matière; la macro-vidéographie lui permet d’accéder à des univers insolites et à une picturalité revisitée. Cette picturalité en mouvement présente une théâtralité appréciée des arts de la scène : danse, art performatif, théâtre. L’artiste a collaboré au printemps 2014 avec la metteure en scène Brigitte Haentjens pour sa pièce Molly Bloom, inspiré de l’Ulysse de James Joyce et participé en juillet à la réalisation de Tiempo de papayas, un projet d’art performatif international et transdisciplinaire au Centre d’art expérimental Yoochel Kaaj de Mérida, Yucatán.

 

»

Macrovidéographie, ateliers sur les pigments, performance de peinture animée, enseignement des arts , recherche artistique

Le RAAV est l'association représentative des artistes en arts visuels du Québec

À propos du raav

Restez informé

Vous souhaitez recevoir nos communications? Restez informé et inscrivez-vous à notre liste d'envoi. *

* NOTE : Les membres du RAAV reçoivent automatiquement les communications électroniques par courriel. Il n'est donc pas nécessaire pour eux de souscrire à la liste d'envoi.