Crédit photo : Carolyves Bélair
L’artiste-peintre Ariane Bilodeau privilégie l’acrylique sur papier marouflé sur toile ou bois, créant des toiles de fond qui mettent en valeur un portrait animalier à la fois réaliste et exécuté en toute simplicité. Elle centre sa pratique sur les portraits d'animaux de refuges et de sanctuaires locaux et étrangers. Chaque portrait est accompagné de l'histoire de l'animal, un récit factuel et poignant servant à sensibiliser et éduquer, ainsi qu'à susciter une prise de conscience ou à fournir une piste de réflexion.

L’artiste-peintre Ariane Bilodeau s’intéresse et s’initie aux arts dès l’enfance. Au début de l’adolescence, elle reçoit une formation au fusain et à l’huile, peignant principalement des reproductions de paysages et de portraits. Des années plus tard, elle sonde le terrain de l’acrylique et de l’aquarelle, s’amusant avec divers supports. Ce qui n’avait été qu’un simple test finit par devenir son style propre.
Tirant son inspiration d’artistes appartenant à divers mouvements artistiques, notamment de contemporains montréalais tels que Jean Tannous, Michel Beaucage, Zoe Boivin et Laurence Vallières, Ariane Bilodeau cherche à diversifier son expérience artistique en mettant à l’essai diverses techniques et en utilisant divers supports au fil des ans. Elle cherche notamment à peaufiner sa technique et à découvrir de nouveaux processus créatifs en participant à des ateliers portant sur la peinture sur feuille de riz offerts par Susane Daviau et Michel Beaucage.
Le papier, principalement recyclé, devient alors son médium de prédilection. Une fois peint et marouflé sur toile ou bois, il sert de fond aux œuvres de l’artiste peintre. Lorsqu’on regarde de près, on peut souvent remarquer des mots, des lettres ou des dessins, car l’artiste adore recycler ou utiliser des morceaux de papier qui ont une signification pour elle – ou un lien avec l’œuvre. Les papiers sont parfois créés et peints avec une idée précise en tête, mais ils naissent aussi souvent du simple désir de jouer avec les couleurs.
On demande souvent à l’artiste s’il ne serait pas plus simple de peindre les fonds directement sur la toile. C’est probablement vrai, mais il serait ainsi impossible d’obtenir l’effet à la fois géométrique et fluide, texturé et lisse, qu’elle aime tant.
Une fois le fond terminé, l’artiste travaille son sujet en toute simplicité, privilégiant les noirs et les blancs transparents – qui viennent contraster avec la toile de fond, sans jamais l’écraser. Elle centre sa pratique sur les portraits d’animaux de refuges et sanctuaires locaux et étrangers. Chaque portrait est accompagné de l’histoire de l’animal, un récit factuel et poignant servant à sensibiliser et éduquer, ainsi qu’à susciter une prise de conscience ou à fournir une piste de réflexion.
Dans un souci de refus de l’exploitation animale, les œuvres signées Ariane Bilodeau sont toutes 100 % véganes.

Le RAAV est l'association représentative des artistes en arts visuels du Québec

À propos du raav

Restez informé

Vous souhaitez recevoir nos communications? Restez informé et inscrivez-vous à notre liste d'envoi. *

* NOTE : Les membres du RAAV reçoivent automatiquement les communications électroniques par courriel. Il n'est donc pas nécessaire pour eux de souscrire à la liste d'envoi.