Marie-Ève Tessier-Collin

Orbie
Écrire à ce membre
Crédit photo : Jean-François Lamoureux
Orbie illustre et écrit des livres pour enfants et elle adore ça. Surtout lorsqu’elle rit à voix haute en travaillant. Gaspésienne d’adoption depuis qu’elle est adulte, elle rigole tout de même encore aux blagues de pets. C’est qu’elle a gardé son cœur d’enfant, ce qui est plutôt pratique dans son métier. Elle a 7 poules, 1 coq, 3 canards, 2 chats, beaucoup trop de crayons et 2 enfants. Ces derniers sont très fiers d’être une source inépuisable d’inspiration pour leur mère, même s’ils risquent fort probablement de lui en vouloir pour cela, à l’adolescence. En attendant, Orbie rencontre petits et grands pour tenter de leur donner envie de dessiner et d’écrire à leur tour.

Originaire de Québec, Orbie habite Cap d’Espoir, en Gaspésie, depuis plus de 15 ans. Autodidacte, elle travaille comme illustratrice depuis 2008, principalement à contrats. Pendant plusieurs années, on a pu lire ses dessins de presse et ses bandes dessinées sur les enjeux gaspésiens dans le journal le Graffici

En 2013, elle illustre son premier album jeunesse « La petite truie, le vélo et la lune », le plaisir qu’elle prends à l’illustrer est une révélation pour elle. Le livre récolte un grand succès; traduit en 5 langues, il remporte le Prix des libraires jeunesse. Orbie se consacre alors complètement à l’illustration de plusieurs albums, en explorant différentes techniques et en développant son langage visuel.
Cinq ans et 2 bébés plus tard, elle fait le saut en publiant ses deux premiers livres à titre d’autrice et d’illustratrice, avec « On a un problème avec Lilou la loutre » et « La corde à linge ». L’écriture, combinée à l’illustration vient bonifier ses livres, leur donner une touche plus personnelle. Elle aime raconter le quotidien, les silences, dans un style pictural épuré, expressif, dynamique et humoristique. À mi-chemin entre BD et album jeunesse, ses histoires rythmées donnent le goût de la lecture et laissent place à l’imaginaire.

Ces livres reçoivent un accueil formidable. Ils sont tous deux finalistes au prix Harry Black et figurent au Palmarès des meilleurs livres québécois de l’année. Le premier remporte les prix Cécile-Gagnon et Lancemot. Le deuxième remporte le Prix Peuplier et est finaliste au Prix des libraires jeunesse. Il est publié simultanément au Québec (400 coups), en Europe (Alice Éditions) et en anglais (Owl Kids).

En 2020, Orbie cherche de nouveaux moyens pour mieux se plonger dans la création. Acceptée à une première résidence artistique au Château Landry, elle y découvre alors une manière de travailler en accord avec son rythme naturel, qui lui permet une immersion complète dans son processus artistique. De cette expérience nait son 3e livre comme autrice-illustratrice ; « La morve au nez ».

Sa nouvelle vie de maman lui inspire aussi la création d’outils illustrés sur la maternité. Son affiche « Aide-mémoire pour un accouchement physiologique » est distribuée à des milliers de futures-mamans, principalement en France, mais ailleurs aussi dans la francophonie. Elle est également l’auteure des affiches « La position d’allaitement couché pour survivre aux nuits » et « Le langage des signes avec bébé« .

Elle partage fréquemment sa passion lors d’ateliers scolaires, conférences et mentorat. C’est une partie de son travail qu’elle adore et qui nourrit énormément sa création et son désir de partage. En 2021, Orbie remporte le prix du CALQ, artiste de l’année en Gaspésie pour son implication régionale et le rayonnement de son travail.
Elle travaille présentement à essayer de n’avoir aucun de ses enfants qui morvent ou qui toussent, pendant une période de plus d’une semaine, histoire de réussir peut-être un jour à se remettre au boulot sur la table à dessin, surtout que ce ne sont pas les idées de nouveaux livres qui manquent 😉

Malgré tout, et grâce aux retraites de création, Orbie a réussi à avoir une année créative. Cet automne, on pourra d’ailleurs trouver en librairie, ses 3 nouveaux livres; « La fin des poux », « Attends, je vais t’aider » et « Est-ce que Clovis est un papillon ».

Le RAAV est l'association représentative des artistes en arts visuels du Québec

À propos du raav

Restez informé

Vous souhaitez recevoir nos communications? Restez informé et inscrivez-vous à notre liste d'envoi. *

* NOTE : Les membres du RAAV reçoivent automatiquement les communications électroniques par courriel. Il n'est donc pas nécessaire pour eux de souscrire à la liste d'envoi.