Révision des lois sur le statut de l’artiste : un échéancier précis pour confirmer un engagement ferme

Montréal, 6 mai 2021 — Le RAAV demande à la ministre de la Culture et des Communications, madame Nathalie Roy, de se commettre et d’établir dès à présent un échéancier précis quant au processus de révision des lois sur le statut de l’artiste. Il en va de la confiance de l’ensemble de notre communauté envers le Gouvernement et l’engagement qu’il avait pris de procéder à cette révision. 

 

La pandémie a exacerbé le statut précaire et les difficultés que vivent les artistes en arts visuels. Afin de faciliter un relèvement des conditions socioéconomiques de ces derniers, il est impératif que le Gouvernement légifère le plus tôt possible.

 

Il ne fait aucun doute que cette réforme bénéficie de l’appui de tous et que le processus de révision en cours est depuis trop longtemps attendu. Un échéancier précis sera synonyme d’une réelle volonté politique quant aux changements désirés concernant la législation sur le statut de l’artiste et nous permettra de réitérer notre confiance envers le processus entamé, rappelons-le, en 2019.

 

Par ailleurs, le RAAV salue l’engagement des parlementaires de l’Assemblée nationale qui ont adopté, à l’unanimité le 5 mai dernier, une motion reconnaissant que les artistes ont été durement touchés par la pandémie et que leur travail exceptionnel se doit d’être mieux encadré par une réforme approfondie des lois sur le statut de l’artiste.

 

Source : Regroupement des artistes en arts visuels du Québec

Contact : Rachel Vincent-Clarke, Agente de communication