Le nouveau site est présentement en déploiement. Certaines sections du site pourraient être non disponibles.

Joëlle Morosoli : Fragments rétrospectifs à la Maison de la culture Claude-Léveillée du 12 juin au 29 août 2021 - Regroupement des Artistes en Arts Visuels

Le nouveau site est présentement en déploiement. Certaines sections du site pourraient être non disponibles.

Expositions et activités de nos membres

Joëlle Morosoli : Fragments rétrospectifs à la Maison de la culture Claude-Léveillée du 12 juin au 29 août 2021

Partager Facebook Twitter

FRAGMENTS RÉTROSPECTIFS

Une exposition solo de Joëlle Morosoli en collaboration avec Rolf Morosoli

du 12 juin au 29 août

à la Maison de la culture Claude-Léveillée

 

//

 

 

Une exposition monumentale des artistes Joëlle et Ralph Morosoli qui revisite une vingtaine de leurs œuvres cinétiques. La mise en scène de ces installations sculpturales en mouvement transforme complètement l’espace et invite à une immersion sensorielle totale. À voir et à vivre absolument à la maison de la culture Claude-Léveillée du 12 juin au 29 août 2021 !

 

Joëlle Morosoli propose de revisiter une vingtaine d’œuvres phares réalisées entre  1977 et 2019, qui ont marqué le parcours de l’artiste. Figure importante de l’art  cinétique, Morosoli explore la forme et la rythmique du mouvement afin de susciter des  émotions chez le spectateur. La notion de perception sensorielle et son impact joue un  rôle central dans la création de ses installations monumentales, qui par de savantes  animations mécaniques, appellent toutes à une expérience totalement immersive.

Au-delà d’une simple articulation d’objets, ses œuvres donnent forme au  mouvement en transformant l’espace par le déploiement de volumes, qui se voient aussi  amplifiés par des jeux d’ombres ondulantes. Tantôt piège refermé, tantôt ouverture ou  montée et descente, les œuvres en perpétuel mouvement englobent ou contraignent le  spectateur, qui se voit dans l’obligation d’interagir avec l’œuvre et de suivre les différents  rythmes qu’elles imposent.

Pour Morosoli, les sensations provoquées par le mouvement relève de l’instinct de  survie. En effet, les êtres vivants détectent le mouvement en priorité car tout ce qui bouge  peut être une proie ou un prédateur. Ces installations permettent au spectateur de faire  surgir ce comportement ancestral de survie : détection, immobilité, rythmes cardiaques  accélérés et respiration ralentie.

——

Les œuvres présentent les quatre principaux axes, qui jalonnent la production de  l’artiste :

L’enfermement : Traquenard, Colonne sous tension, Pièces/pièges, L’étau de la peur,  L’écheveau du temps.

L’envahissement : Camaïeu d’ombres, Trame funeste, Ombres sous tension. La déchirure : Éclatement, Déchirure, Lézardes I, Rafale, Lézardes II.

La nature et sa poésie : Algues, Frémissement, La course des nuages, Anémones de mer,  Envolée poétique, Cathédrale de verdure.

 

Entrée libre.

 

Plus de détails.

Lien vidéo pour visionner l’exposition en cours.

Restez informé

Vous souhaitez recevoir nos communications? Restez informé et inscrivez-vous à notre liste d'envoi. *

* NOTE : Les membres du RAAV reçoivent automatiquement les communications électroniques par courriel. Il n'est donc pas nécessaire pour eux de souscrire à la liste d'envoi.