Expositions et activités de nos membres

Caroline Monnet – Motifs d’appartenance – Parc de L’Imaginaire, du 4 novembre 2022 au 5 février 2023

Partager Facebook Twitter

Jusqu’au 5 février 2023
Artiste : Caroline Monnet
Commissaire : Amin Alsaden

L’exposition Motifs d’appartenance ramène la pratique artistique de Caroline Monnet dans sa ville natale d’Aylmer. Les œuvres présentées rendent hommage à la signification de ce site, situé sur le bassin versant de la rivière des Outaouais, territoire traditionnel du peuple algonquin. Bien que les communautés autochtones aient habité ce terrain pendant des milliers d’années, il n’y a actuellement pratiquement aucune trace discernable de leurs contributions dans l’espace urbain, en raison de la manière dont le paysage a été modifié par le colonialisme, souvent au-delà de toute reconnaissance. Monnet entend remettre en question cet effacement en étudiant les motifs géométriques anishinaabe transmis par des générations de matriarches dans sa famille et dont elle a été dépossédée par l’assimilation forcée. Cette exposition en format hybride, présente Shapeshifter (2019), une vidéo projetée sur la façade ouest de L’Imagier, visible après le coucher du soleil depuis le parc de L’Imaginaire, et l’œuvre sculpturale, Piwanego / Noogom (Autrefois / Maintenant) (2021), visible par la fenêtre de la façade est de L’Imagier sur la rue Front. La sculpture est le grain de semence d’un ensemble plus vaste d’œuvres que Monnet présentera prochainement lors d’une exposition solo à L’Imagier, explorant les liens entre sa communauté, la forme bâtie et la terre.

Les passants du Parc de L’Imaginaire pourront profiter de cette projection nocturne tous les soirs du 4 novembre 2022 au 5 février 2023 du coucher du soleil jusqu’à 22h.
Pour plus d’informations sur l’exposition.

Restez informé

Vous souhaitez recevoir nos communications? Restez informé et inscrivez-vous à notre liste d'envoi. *

* NOTE : Les membres du RAAV reçoivent automatiquement les communications électroniques par courriel. Il n'est donc pas nécessaire pour eux de souscrire à la liste d'envoi.